jeudi, septembre 08, 2005

Boycott: Sodexho

Mouvement de boycott par les étudiants de l'Université Laval contre Sodexho, une multinationale française. Ce boycott fait suite au choix par l'Université Laval de la proposition de Sodexho afin d'offrir en monopole le service de restauration sur le campus. Les étudiants avaient également fait une proposition, mais l'université à préféré la multinationale. Bravo à l'Université Laval qui se targue d'améliorer le sentiment d'appartenance des étudiants!

Appuyons les étudiants et boycottons Sodexho!

www.boycottsodexho.org

Ludo

mercredi, février 09, 2005

Boycott général : Wal-Mart

De Naomi Klein dans No Logo à The Corporation, Wal-Mart a souvent été citée parmi les compagnies faisant partie des pires citoyens corporatifs. Les raisons invoquées?

- La compagnie exploite ses employés
- La compagnie exploite ses fournisseurs en les acculant à la faillite s?ils ne baissent pas leur prix davantage; de son côté, le fournisseur perd un énorme client s?il ne baisse pas ses prix
Les fournisseurs exploitent à leur tour leurs employés à cause de la pression exercée par Wal-Mart sur les prix
Wal-Mart fait fabriquer beaucoup de ses articles dans des usines dans des pays défavorisés (Chine, par exemple), à des salaires dérisoires
- Wal-Mart exerce une pression sur les gouvernements des pays défavorisés pour qu?ils allègent les normes du travail en échange des emplois qu?elle crée en s?installant dans le pays
- Wal-Mart tue les boutiques et les commerces locaux, en s?appropriant de grands terrains à bon marché en périphérie des villes, là où elle ne paie presque pas de taxes, puis, sa présence oblige les municipalités à revoir les infrastructures qui doivent être améliorées pour soutenir l?augmentation du trafic généré par la présence du méga-magasin. En quelque sorte, Wal-Mart réussit aux dépends des boutiques qu?elle contribuera à tuer, puisque ce sont en partie les taxes de ces petites entreprises qui serviront à payer les infrastructures nécessaires à l?implantation du Wal-Mart
- Wal-Mart crée des plaies urbaines en détournant la circulation automobile, en attirant d?autres commerces similaires à proximité et en redéfinissant, généralement pour le pire, la trame urbaine

Je ne suis pas particulièrement pro-syndicat, mais quand j?entends Wal-Mart dire fermer son magasin de Jonquière soit-disamment parce qu?il ne serait pas rentable, je deviens rouge de colère face à cette insulte à mon intelligence! Comme si la raison derrière cette fermeture n?était pas uniquement la volonté d?intimider les employés des autres Wal-Mart qui souhaitent se syndiquer! Les dirigeants de Wal-Mart nous prennent vraiment pour des caves! Et cette sorte d'intimidation sur les employés des autres magasins est de toute façon inacceptable, surtout de la part d'un tel géant. Il s'agit de chantage et de manipulation, purement et simplement.

Boycottons Wal-Mart! À Québec, à Montréal, à Gatineau, à Sept-Îles! Si on s?y met tous, ces Wal-Mart devraient être moins rentables... on verra si Wal-Mart serait si prompte à fermer ses magasins à la suite d?un boycott!

Faites passer le mot... il ne s'agit pas ici d'une action syndicale, mais une action du bon sens. Wal-Mart nous prend tous pour des imbéciles, réagissons à cette insulte et cessons de fréquenter ses magasins!

lundi, septembre 13, 2004

Sun Life, Standard Life et autres "Life" de ce monde

Vieux débat que celui-ci. Rappelons-nous seulement que la Sun Life a jadis, en 1978, déménagé de Montréal à Toronto pour éviter les lois du Québec sur la langue et parce que son président, farouche fédéraliste, a porté sa menace a exécution si le mouvement indépendantiste gagnait du chemin.

Je ne comprends pas comment une telle entreprise peut oser vendre ses services à un Québec qu'elle a trahi de la sorte.

La Standard Life est une autre entreprise qui mérite qu'on la boycott, pour avoir, en 1995, déclaré, sous la bouche de son président: «Il faut "terrasser" le mouvement souverainiste!».